Les PROBIOTIQUES - des bactéries qui nous protègent

Les PROBIOTIQUES - des bactéries qui nous protègent

Juillet 04, 2017

0

Des bactéries forment notre microbiote intestinal et ont une influence non négligeable sur l’ensemble de notre organisme, notre santé physique ainsi que sur notre santé mentale. C’est un écosystème composé de 10 fois plus de bactéries que notre corps ne contient de cellules. Il permet la transformation des aliments consommés en nutriments essentiels, en vitamines et énergie. Cela porte le nom de flore intestinale et elle dépend notamment de notre alimentation ainsi que de notre héritage génétique.

Le microbiote ou la flore intestinale communique avec le système nerveux central d’où le lien entre les émotions qui sont à l’origine des problèmes intestinaux. Ces déséquilibres provoquent une modification de la flore intestinale.

Les probiotiques sont des microorganismes vivants qui apportés régulièrement par l’alimentation vont équilibrer la flore intestinale ayant des effets bénéfiques sur le renforcement du système immunitaire, sur une meilleure absorption des nutriments, un équilibre du transit par une réduction de la constipation, prévention de la diarrhée, prévention du cancer de colon, prévention de la hypercholestérolémie, prévention des infections urogénitales, prévention de l’ostéoporose, des allergies , protection du paroi de l’intestin., action antiasthmatique et même antiobésité.

Les dernières recherches ont établi un lien entre l’administration des probiotiques et l’amélioration de l’anxiété ou la dépression (enquête conduite sur 700 étudiants en 2014 par des professeurs de psychologie de l’état du Marynland).

Ainsi la façon de naître, par voie basse ou par césarienne, l’allaitement naturel ou artificiel, le sport, le sommeil, les infections, le stress, les habitudes alimentaires, le changement du régime habituel (séjour à l’étranger), la prise d’antibiotiques, les interventions chirurgicales, les médicaments, sont susceptibles de modifier notre microbiote et même notre équilibre émotionnel.

ALIMENTS FERMENTÉS – PROBIOTIQUES NATURELS

Depuis longtemps l’homme a pratiqué la fermentation des aliments dans le but de les conserver. Par exemple le vin, la bière, le lait, des légumes pouvaient être consommés sans danger en étant fermentés. Les yaourts, le kéfir, les fromages, la choucroute, les légumes marinés sont des produits de la fermentation. Dans les magasins de diététiques sont proposés des produits fermentés sous forme de miso, tamari, jus de légumes, de kombucha (issu de la fermentation d’un champignon dans du thé vert), du pain. La fermentation crée de l’acide lactique qui va réguler le degré d’acidité de l’intestin et limiter ainsi l’installation de bactéries néfastes pour l’intestin, en proliférant les bonnes bactéries protectrices. Celles-ci permettent une bonne digestion, la synthèse de vitamines B, de sels minéraux, augmente le taux d’acides aminés essentiels, des enzymes utiles et des antioxydants, favorisent un bon fonctionnement du foie et limitent le surpoids. Pour cela il faudrait éviter les yaourts sucrés.

Le lait fermenté, beaucoup plus digest que le lait pasteurisé ou UHT, existe depuis trois milles ans, sous forme de kéfir ou lait Ribot. La population asiatique consomme beaucoup du soja fermenté et on constate beaucoup moins de cancers , moins de surpoids.

Les légumes peuvent être fermentés, en gardant ainsi leurs qualités nutritionnelles qui vont augmenter par la fermentation. Par exemple les carottes , choux, fenouil, cornichons, betteraves, pastèques, tomates, chou fleur.. . On le met à fermenter avec de l’eau filtrée, du gros sel, des herbes et des épices telles que de l’estragon, curcuma, coriandre, poivre, gingembre ou de l’ail.

La consommation quotidienne d’aliments enrichis en probiotiques permet de conserver une bonne immunité, une bonne digestion et aide à prévenir le cancer.

 

Partagez avec vos amis: