Le mode de vie actuel, trop sédentaire, le temps excessif passé devant les écrans, le stress, la course contre la montre, le grignotage pour son effet antistress, la facilité des plats tout faits, souvent trop riches en sucre, dévitalisés aux quels sont rajoutés des exhausteurs de goût qui nous rendent accros, tout cela nous amène à un surpoids qui peut devenir dangereux pour notre santé.

Aujourd’hui les régimes minceur occupent une place importante dans notre société. Les aliments dits « allégés », connaissent un développement important.

Mon rôle est de vous mettre en garde contre tous ces aliments de confort, qui ne font pas maigrir et vous apprendre à bien lire les étiquettes. Dans un yaourt allégé il n’y a plus de vitamine D, car elle a été retirée avec la graisse. De plus, la consommation de ces aliments est en nette progression du fait que la sensation de satiété n’existe pas (produits légers) ou pour des raisons psychologiques (« on peut en manger »).


L’utilisation des édulcorants de synthèse doit être limitée, car ils entretiennent l’appétence pour le goût sucré. Le cerveau enregistre le goût sucré mais il ne reconnaît pas le sucre, le glucose, donc il continue à en demander. Le mieux est donc de consommer du sucre en petites quantités mais de bonne qualité comme la « Rapadura » (sucre de canne complet, qui garde encore des traces de vitamines et minéraux) ou le sirop d’érable.

Les plats tout prêts sont dévitalisés et contiennent souvent des conservateurs, ou des exhausteurs de goût qui peuvent perturber la digestion, ils nous rendent service à l’occasion mais il ne faut pas en abuser.

Cuisiner soi même, adopter une alimentation équilibrée, riche en vitamines et oligo-éléments, respectueuse de la nature, nourrit, régénère nos cellules, notre cerveau, permet d’avoir accès à un bon mental, une bonne santé, un poids d’équilibre et d’avoir une bonne conscience de son corps et de sa personne. Des exercices de relaxation physique et mentale vont aider à restaurer l'équilibre entre le corps et l'esprit.

D’après le psychiatre Raffaele Morelli pour résoudre un problème de surpoids il faut un changement plus profond. « Nous grossissons car nous avons oublié d’être nous même, nos passions, nos centre d’intérêt, nous cherchons à ressembler à quelque chose ou à quelqu'un, nous sommes devenus trop domestiques,… nous avons perdu notre spontanéité. Dans la nature aucun animal sauvage ne grossit. Retrouvons nos racines, nos émotions, notre vraie personnalité est le meilleur antidote de la prise de poids ». Respecter notre corps et nos sensations alimentaires est la solution idéale pour retrouver son poids d’équilibre.

Alina Diana MartinDiététicienne nutritionniste Diplômée d’état

Contact  

Partagez avec vos amis: